Les villes de Libourne (33) et Melesse (35) ont été retenues dans le cadre du projet européen ISEED pour porter l’expérimentation SPOT. Elles ont toutes les deux participé à la conception de ce dispositif SPOT (Sciences Participatives Obscurité & Territoire). L’expérimentation se déroule simultanément dans les deux communes, sur le sujet de la réduction de l’éclairage urbain.

 

Mosaic est une unité de service du Muséum national d'Histoire naturelle qui conseille et accompagne les acteurs publics, privés ou de la société civile qui souhaitent mobiliser l’intelligence collective autour des enjeux de notre époque. Par l’association de leurs savoirs et de leurs expériences, en mobilisant des réseaux de contributeurs, ces acteurs vont construire des connaissances autour d’un projet social, environnemental, territorial, etc.

 

Le Centre d'Écologie et des Sciences de la Conservation, est une unité mixte de recherche du Muséum national d'Histoire naturelle, du CNRS et de Sorbonne Université. Le CESCO développe des recherches pour la conservation de la biodiversité, en mobilisant des approches d'écologie et d'évolution ainsi que des interfaces avec les sciences sociales (sciences politiques, sciences de gestion et psychologie).

 

Le laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces (LADYSS) est une UMR pluridisciplinaire du CNRS. Ses recherches portent sur la compréhension des transformations sociales et environnementales, et sur les réponses qu’individus et groupes sociaux cherchent à y apporter. Le LADYSS étudie différentes formes de mobilisation et d’agir collectif, en restant attentif au lien au local, et aux démarches et résultats de l’action publique et de l’action collective.

 

L’Institut pour la recherche de la Caisse des Dépôts accompagne les programmes de sciences participatives de l’unité MOSAIC. L’objectif de l’Institut est de capitaliser les expériences acquises dans l’évolution de la relation entre les citoyens et les collectivités locales. Les résultats attendus sont permis par la montée en compétence des citoyens qui favorise un dialogue argumenté.

 

SPOT est réalisé dans le cadre du projet européen ISeed, “Inclusive Science & European Democraties”, auquel l’Unité de service Mosaic (Méthodes et Outils pour les sciences participatives) du Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) est partie prenante, aux côté d’une dizaine d’Universités européennes.

 

Le projet ISEED a reçu des fonds du programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union Européenne sous le numéro de convention 960366. Cette plateforme reflète uniquement les opinions de son éditeur et l'Union Européenne n'est pas responsable de l'utilisation qui pourrait être faite des informations qu'il contient.